plus minus gleich
Choix du site / Envol / Aérologie / gestion du groupe - L'envol PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 33
MauvaisTrès bien 
Le coin des débutants - Organiser & Animer un atelier cerf-volant :
Écrit par Josselin Millecamps   
Vendredi, 26 Août 2011
Index de l'article
Choix du site / Envol / Aérologie / gestion du groupe
Sécurité
Aérologie & Choix du site de Vol
L'envol
Éléments d’aérodynamique
Pour aller plus loins : Aérodynamique
Toutes les pages

 


 L’envol des cerfs-volants statiques (à une ligne) :

• La main gauche tient le fil de réserve ou le dévidoir et la droite guide le cerfvolant  (Inversement pour les gauchers).

• Débuter par un envol à deux qui donne de meilleurs résultats. 

Redresser le cerf-volant pour le placer face au vent. Appuyer le cerf-volant contre un support ou demander une aide. Tirer d'un coup sec sur la ligne en reculant de quelques pas. Pomper ensuite en lâchant du fil jusqu’à la hauteur voulue.


• Le plus important est de bien se disposer dos au vent.

• Éviter de courir.

• Ne pas se rapprocher les uns des autres sous peine d’emmêler les fils de retenue, 


Mais, lorsque cela se produit, se rapprocher pour les dégager !
• Il sera souvent plus simple d’effectuer l’envol en déroulant un minimum de ligne (ficelle), une distance de 15 à 20 mètre minimum est généralement bien adaptée.


image023

 

M'sieur, m'sieur! mon cerf-volant ne vole pas. Lancinante litanie que beaucoup d'entre nous ont dû affronter face au gamin (ndlr: et à l'adulte) désappointé, impuissant devant son "cerf-non volant" résolument rivé au sol. Michel Trouillet, nous explique les bienfaits de l'empirisme et de l'observation de la nature, pour résoudre les petits aléas d'un cerf-volant mal réglé.

Si le gamin (ndlr: et l'adulte) a un Q.I. supérieur à150 et que vous avez vous-même fait un passage par l'école Polytechnique, il vous est toujours possible d'expliquer, calculette à la main, la variation du Cx en fonction de l'incidence, la position du centre de poussée, la polaire d'Eiffel et l'effet Reynolds... Bon! moi j'ai toujours préféré le bidouillage sur le terrain, en marmonnant dans ma barbe d'obscures explications. Le gosse, heureux, peut alors reprendre son objet, cette fois volant et identifiable, convaincu que je suis un magicien et que le cerf-volant est magique... Il y a un peu de vrai dans tout ça!

Passons aux travaux pratiques :

• Il suffit, pour cela, d'emprunter le cerf-volant losange (Eddy) du gamin qui court comme un dératé sur la pelouse du jardin public situé en face de vos fenêtres... Malgré le vent relatif qu'il crée en courant, le gamin en question ne parvient qu'à raser le gazon et couper tout ce qui dépasse. Son cerf-volant, qui refuse de monter, est dit tractant (fig. A). Le point d'attache sur les brides a été fixé bien trop en arrière, ce qui fait que la résultante dynamique s'échappe vers l'avant. La traînée reste la seule force qui s'additionne au poids du cerf-volant. Ça n'est évidemment pas le but recherché!

• Vous consolerez le jeune cervoliste en effectuant le réglage inverse. Ramenez franchement vers l'avant (le nez du cerf-volant) l'anneau du fil de retenue.

Le cerf-volant s'envole alors au moindre souffle de vent, mais ressemble à une feuille morte. Son vol est complètement désordonné, le cerf-volant se balance en tous sens avant de se mettre à tourbillonner et de s'écraser lamentablement au milieu du massif de géraniums... On dit du cerf-volant qu'il est piqueur (fig. B).

Le point d'attache étant fixé trop à l'avant, le nez est tiré vers le sol la force du vent exerce alors sa pression sur le dessus, plaquant irrémédiablement le jouet d'Éole au sol. Ce type de réglage fait office d'aileron de voiture de course, qui plaque le véhicule au sol afin d'en améliorer la tenue de route.

• Vous prenez alors le cerf-volant par la bride, et, en faisant glisser vos doigts d'avant en arrière, vous constatez qu'une zone d'équilibre peut être définie. Trop vers l'avant, et le cerf-volant est instable au-delà, vers l'arrière, le cerf-volant refuse de s'élever. Cette plage, de quelques centimètres, constitue le centre vélique du cerf-volant (Fig. C).

• Vous pouvez désormais adapter votre cerf-volant à la force du vent. En cas de vent léger, le point d'attache sera réglé plus en avant par vent plus soutenu, c'est vers l'arrière que vous effectuerez le réglage. Vous pouvez ainsi faire varier la force de traction du cerf-volant sur le fil de retenue. Vous allez enfin rendre heureux le gamin qui trépigne d'impatience, lui expliquerez qu'il ne sert à rien de courir si le vent est suffisant, et que le cerf-volant ne peut voler que si le vent souffle devant le cerf-volant. Afin d'éviter toute confusion concernant l'endroit et l'envers du cerf-volant -lorsque le fil est déroulé, le cerf-volant attaché, prêt à voler, le cervoliste doit sentir la caresse du vent derrière ses oreilles...

• Il vous reste à mettre en application ces quelques conseils dans le domaine de l'aérodynamique sur tous les objets volants, qu'ils soient monofils ou pilotables. Une brise régulière dans un endroit bien dégagé -sans arbres ni immeubles, afin de tester les réactions de votre cerf-volant tenu à bout de bras par les brides est sans doute assez empirique. Cependant, cette démarche est particulièrement efficace pour sentir les forces invisibles de l'air qui s'écoule sur un objet, qu'il soit volant ou non.


 

A retenir
agt_supportSur la plupart des cerfs-volants les baguettes se fixent côté ciel. Le bridage se trouve côté sol.
Un réglage piqueur s’obtient en avançant vers le nez du cerf-volant le point d’accrochage. Ce type de réglage est utilisé pour les vents plus faibles.
Un réglage cabreur s’obtient en reculant vers la queue du cerf-volant le point d’accrochage. Ce réglage convient aux vents plus forts.


L’envol des cerfs-volants acrobatiques (à 2 lignes) :


EN fait, le cerf volant, c'est pas compliqué, suffit de suivre les instructions ...

Plus sérieusement, le principe est relativement simple une ligne dans chaque main (éviter d'écarter les mains / gardez les mains devant vous) :

Mauvaise position :
Bras et Mains écratés
   Bonne position :
Bras tendus et mains devant
 

Le principe est le suivant, vous tirez à droite et les cerf-volant tourne à droite, vous tirez à gauche il tourne à gauche...

 

Ceci étant, souvent tout commence par deux fils, dynamique et contrôle en sont alors les maîtres mots, la puissance attire l'hypnotise...Plus tard, la vitesse s'efface, quatre fils donnent une maîtrise totale, une précision sans limite, sensation révolutionnaire de domination des éléments.

Avec le temps l'objectif ultime apparaît à la fois simple et infiniment compliqué, un seul fil: point d'équilibre absolu, le combat contre les  forces naturelles est terminé, ni vainqueur, ni vaincu, mais une mise à l'unisson.  Tout là-haut immobile, éclose au sommet de sa tige, la fleur de la sagesse joue, à qui veut l'entendre, la musique de cette complicité. Bien souvent les pilotes ayant longtemps pratiqué les cerf-volant acrobatique reviennent vers le statique pour l'aspect conception, fabrication.

 




Mise à jour le Vendredi, 26 Août 2011
 



Publicit Echange de bannires: