plus minus gleich
Fabriquer un Train de Cerf-volant PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 
Technique - Technique - Optimisation Bridage cerf-volant
Écrit par Josselin Millecamps - Webmaster   
Mardi, 27 Novembre 2007

L'image “http://www.carnetdevol.org/actualite/record/opskinners3.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.C’est beau, c’est technique et ça figure au Top 50 des choses les plus demandée. Voici enfin l’art et la manière de monter un train.

Que ce soit en statique ou en dirigeable, il existe plusieurs techniques pour monter un train de cerfs-volants. Air du temps oblige, nous allons étudier une méthode pour monter un train de dirigeables.

Celle retenue permet de monter des cerfs-volants sans changer leur bridage. Attention toutefois, car sachez qu’un train développe une force qui peut très vite devenir très difficile à maîtriser. N’oubliez jamais que la pression est proportionnelle à la surface et surtout au carré de la vitesse du vent.

 

Procédez graduellement en montant d’abord deux cerfs-volants en train, puis trois, et ainsi de suite.

Au delà de trois ou quatre cerfs-volants, il faudra sûrement renforcer le premier, la pression exercée risquant de faire éclater sa membrure.

Chaque cerf-volant est relié au suivant par un système d’erses et de brides de raccord.

Pour chaque cerf-volant, il faut le double d’erses qu’il y a de points d’attaches de brides, sauf pour le premier, ou ce nombre est identique (dessin 1)

 

 

 

 

 

 

 

FABRICATION DES ERSES

Couper des morceaux de fil de 40 cm.

Faire deux marques espacées de 30 cm.

Plier le fil en faisant correspondre les marques et faire un noeud de plein poing.

Il faut veiller à ce que les marques se trouvent toutes au même endroit sur les noeuds.

On obtient ainsi deux erses identiques (dessin Il)

On posera deux erses, une devant et une derrière, à chaque point d’attache du cerf-volant (dessin III).

Avant la pose, les erses du bas se trouvant sur l’arrière, seront garnies de trois ou quatre perles (dessin VI)

 

            


FABRICATION DES BRIDES DE RACCORD

Couper des morceaux de fil d’une longueur égale à la hauteur du cerf-volant + 30 cm.

Faire une marque à 15 cm de chaque bout.

Plier sur la marque et faire un noeud de plein poing.

Préparer autant de brides qu’il y a de points d’attache (dessin IV)


MONTAGE DU TRAIN

Fixer une bride de raccord sur chaque erse se trouvant au dos du premier cerf-volant, au moyen d’une tête d’alouette.  

Faire de même sur chaque erse avant du cerf-volant suivant (dessin y). Le train est monté !


Mais me direz vous, à quoi peuvent donc bien servir les perles ?

Chaque cerf-volant d’un train se trouve à une longueur différente du pilote et parcourt ainsi une distance différente.
La vitesse des cerfs-volants est donc ... différente. Le dernier va plus vite que le premier et cette différence de vitesse modifie l’angle et la vitesse du vent apparent de chaque CV.
On s’en aperçoit en vol car souvent le ou les derniers CV sont en retard sur le reste du train.
Pour remédier à cela, il faut raccourcir les brides du bas.
Pour ce faire, interposez une perler et faite un essai. Si le cerf-volant est toujours en retard, interposez une autre perle ... (dessin VI)

 

 

Et voilà !!! Allez, à plus ... j’ai un train à prendre!

 

http://ventsnick.free.fr/train_big.jpg

Mise à jour le Mercredi, 31 Octobre 2012
 



Publicit Echange de bannires: