X FIL

Croiseur interstellaire des travaux publics galactiques années 1425 du règne de xenus le bon.

Réunion de la commission d'études des travaux spatioroutiers. En bout de table trône le patriarche de la flotte : Big bang le grand, à sa droite le gluant tétrapode Bouig, grand maître des travaux assisté par l'insectoïde Merlinplaj ; sur la gauche le corps gazeux de l'exubérante exobiologiste madambou lauhn s'éleva puis dériva vers le globe écran de sa voix fluette elle entama :

"Honorable Big bang, messieurs les grands maîtres, je crois qu il est de mon devoir d'ouvrir la réunion d'aujourd'hui puisqu'à l'ordre du jour est inscrite la demande de destruction d'une planète biologiquement active classification 2.01"

Bouig partit d'un rire flasque " 2.01! la bonne blague j'affirme que les êtres bipèdes qui peuplent cette planète ne sont qu'une forme de maladie, une gangrène planétaire, il n y a pas la matière à voir trace d'intelligence je la classerais tout juste 1.8!"

Le nuage rose vira au noir et tempêta : " Mr Bouig si je ne me trompe vous êtes l'auteur de la demande de destruction"

Du corps du gluant suinta une mousse verdâtre :

"Bien sûr ! je suis le maître constructeur en charge d'établir les routes perigalactiques et..."

"On le saura ! Ironisa l'orageuse.""Ecoutez ! nous n'allons pas perdre notre temps avec ce caillou, les bulldozers " antimat " sont au point mort depuis hier soir, ça ne peut pas durer, j'affirme que la destruction de ce bouillon de culture, même gratuite, serait un bienfait."

"Ca n'a rien de gratuit il me semble ! Elle est bien sur le tracé de votre ruban stellaroutier n'est-ce-pas ?"

"Certes, mais je soutiens que l'espèce dominante est une engeance guerrière, polluante, et qui ne se respecte même pas elle même, éradiquons vous dis-je !". Le nuage repassa au rose : "Pour en avoir le cur net nous avons prélevé un échantillon."

L'écran sphérique s'illumina, une forme humaine apparut, elle était allongée sur le sol d'une cellule d'examen à côté d'elle un objet transparent à armature noire capta les regards

"Structure à base de fibre carbone, le film tendu par-dessus est également synthétique" commenta madambou elle enchaîna :

"la fragilité de la masse cérébrale de la créature ne nous autorise qu'un sondage de sa mémoire visuelle ! "

L'image se dilua dans l'obscurité, une plage se dessina comme à regret. A genoux dans le sable deux personnages montaient des cannes à pèche.

Le gluant exulta : "Ils déploient des lances je vous l'avais bien dit, un peuple de barbares."

Rapidement les bannières furent dressées le champ de vision s'élargit, sur l'espace où les tentes igloo commençaient a développer leur généreux volume..

" Ils dressent le camp ...avant la bataille, continua l'enthousiaste."

De grands statiques sont montés puis s envolent paresseusement." Cela me rappelle les fleurs d'alter murmure la vaporeuse. "

Des arches se déploient les freestyleurs virevoltent. Démonstration muette d'un team.

Le cumulus se teinta de jaune, et s'étala en stratus nostalgique. " Les oiseaux d'aldebaran !"

De gros animaux se gonflèrent goulûment de vent, les mobiles éoliens s'animèrent. Brouillard bleu pâle, l'exobiologiste prit un accent plus professionnel pour suggérer :

"La vie sur ce type de planète, prend généralement son essor à partir des océans, ce qui se passe sur cette plage correspond peut-être à une célébration, une sorte d'expression religieuse à la gloire des ancêtres..."

"Ce qui démontre qu'il s'agit bien d'un peuple primitif" s'engouffra l'insectoide. "Je ne vois rien de barbare dans le fait d'honorer ses ancêtres, rappelez moi comment se comportent vos semblables lors des éclipses cher maître Merlinplaj".... "Regardez ! ! " coupa l'interpellé : Un rassemblement d'enfants se forma au-dessous d'un grand delta, une navette glissa rapidement sur le fil de retenue, puis frappant la butée elle libéra une pluie de bonbons sur la marmaille avide :

" Ils bombardent leur progéniture !" ricana trop rapidement le gluant. Le nuage accueillit la remarque avec amusement

" Sans doute des micro-bombes a retardement déguisées en friandise, votre perspicacité me surprend sir bouig"

" il suffit ! Cette exploration psy confirme mes dires, il ne s'agit pas là d'une espèce supérieurement évoluée donc elle....enfin ! nous n'allons pas modifier le tracé de l'astroroute pour ça"

Le patriarche big bang sortit de sa réserve en s'éclaircissant la voix : " Chère madambou, vous semble t'il que les faits observés soient dignes d intérêt ?" " Certes .....bien que je n'en cerne pas la portée faute d équivalent de référence."

" Estimez-vous, que ces êtres ont une valeur scientifique ?"

La vaporeuse vira au bleu intense signe d une profonde réflexion : " Je pense qu ils ont quelque chose à nous apprendre."

" Bien ; donc votre voix est la mienne contre l'éradication et celles des deux maîtres pour..... Non !... Il y a un moyen intéressant de nous départager...." L'attention des subalternes resta suspendue :" Réveillons votre ...échantillon !"

.../...

Malgré les protestation apeurées de l'insectoide le prisonnier fut remis sur pied et emmené par deux droïdes auprès du comité, un micro robot fermait la marche tenant délicatement entre ses pinces, le cerf-volant mylar.

" Veuillez vous présenter ! Entama le patriarche"" Je suis ou.....c'est une blague... une caméra caché ? ? ?"" ne fait pas le malin au moindre sursaut ont te vaporise !"grogna le visqueux

" Parlez bien dans l'axe du faisceau traducteur" modéra l'exobiologiste

Le patriarche big bang repris : " Présentez vous !" je....David Vincent ...de Béthune.....c'est un jeu télévisé ? ? un remake d'indépendance day ? ? ?" " Pouvez vous nous expliquer ceci ?"repris l'autorité"

Les premières images de l'enregistrement psy repassèrent sur l'écran sphérique

" Eh bien, c'est la conviviale cerf-volant de.....mais vous êtes qui ? ou quoi... ?.Vous m'avez fait quoi ? j'ai très mal à la tête"" conviviale cerf-volant .....approfondissez le sujet !" " c'est celle de Nogent-le Rotru la semaine dernière c était sympa ...."

Madambou prit une voix posée : " Nous voudrions comprendre la signification de ce rite, ou son utilité " " Je veux sortir d'ici !" Vincent fit mine de se détourner vers la sortie de la pièce, aussitôt l'air vibra autour de lui, et ses mouvements furent bloqués par un fourmillement des plus désagréables.

Merlinplaj s'enhardit :

" Nous pouvons vous écraser quand cela nous chante, ridicule créature ! Vous êtes ici à plusieurs années lumière de votre misérable planète, alors un seul geste de travers et nous vous jetons dans le vide en même temps que nos ordures"

Agacé la vaporeuse corrigea :

" Si vous collaborez, il ne vous sera fait aucun mal, et vous serez ramené chez vous...Nous voulons comprendre, ce qui vous motive à mettre ces ... choses agréable à l'oeil dans les basses couches de l'atmosphère"

" Ce sont nos cerfs-volants nous faisons souvent cela le week end, nous les construisons et nous les faisons voler entre copains."

" cela a t'il un but lucratif. ?..votre société semble d'après nos rapports être basée, sur une notion déplorable que vous appelez le capitalisme" " Non , cela ne nous rapporte rien c est gratuit... pour la beauté du geste ...de la forme..pour amuser les gens."

" Une référence religieuse peut-être ?"" Absolument pas " " C'est inutile alors !" Non pas inutile.... le beau n'est jamais inutile."" Beau ? interrogea big bang."

A ce moment sur l'écran s'envolaient les ailes du team : " ah bien sûr , sans la musique c'est pas aussi bien !...auriez-vous un ampli ?" Ce-disant, Vincent sortit un disk man de sa poche il sentit le fourmillement reprendre de l'intensité.

" Eh molo, les martiens ! Avez vous quelque chose pour amplifier le son qui sort des écouteurs."

Après quelques tractations, puis quelques opérations d'ordre technique, la musique sortit du synthétiseur vocal, d'un des deux droïdes, le calage de l'image fut réglé en trois coups de psyborg-commande. Pendant quelques minutes tous les regards restèrent suspendus au ballet, et les oreilles extra-terrestres vibrèrent sous la mélodie, le final détonnant résonna longtemps entre les murs métalliques, avant que le patriarche ne prenne la parole :

" Je crois comprendre...beau....mais...gratuit, amusé et sympa ? ? ?"

" Alors là, si vous n'êtes pas capables d'apprécier les bonnes bouffes entre copains, le regard étonné d'un enfant, ou la satisfaction d'avoir crée ; je ne vais pas pouvoir faire grand chose pour vous."

Le silence retomba, les yeux glissèrent à nouveaux vers l'écran : plan large sur la forêt des statiques, puis zoom, sur un groupe de gamins jouant sous un énorme poisson gonflable. L exobiologiste soupira :

" Je crois que certains de ces concepts, nous sont encore un peu familier les autres ont peut-être été ....perdus..... estimez-vous que vos créations s'apparentent dans l'esprit à des peintures, comme celles de Xilon deux ?"

" Je ne connais pas Xilon deux, mais mon opinion personnelle est, qu'il n'est pas approprié de revendiquer l'appellation d'oeuvre d'art trop synonyme de musée, de confinement. Le cerf-volant compose avec les éléments naturels, il a une vie un caractère, il aime être libre et jouer dans le ciel juste relié à son créateur par un fil. La complicité des forces éoliennes a quelque chose de magique. Par ailleurs l'immensité et l'imprévisibilité de la toile céleste nous oblige à un peu de modestie"

" Votre peuple n'est il pas belliqueux, pollueur et vaniteux";coupa maître bouig exaspéré. "

" Vous trouverez sûrement chez nous, tous les défauts mais également j'en suis persuadé toutes les qualités"

Un ange passa ,la nébuleuse soupira : " Si on nous en laisse le temps.....".

Big bang le sage trancha : " Vous en aurez le temps très chère madambou !... Maître Bouig , considérez dès à présent cette planète comme une zone d étude niveau 2.4, à ce titre elle est protégée , donc votre spatio-route devra être dévié.

Monsieur Vincent notre rayon téléporteur est a votre disposition, vous allez pouvoir retrouver les vôtres, mais auparavant j'aurais une requête à vous soumettre." " Allez-y je vous écoute risqua David sur la défensive."

" Je vous propose un marché :Votre....cerf volant mylar et votre....musique contre un droïde."

David sourit, il s'imagina arrivant sur les terains accompagné d'un de ces énormes robots, comme porteur ou comme lest, ça serait pratique, mais pour le loger dans la 4L et...côté discrétion......

" Je préférerais plutôt le tissu que vous portez sur vous.."

Le sursaut de l'assemblée matérialisa l'imminence d'un incident diplomatique. D'un rire généreux big bang désamorça le malaise, l'exobiologiste annonça : " Soit ! Nous mettrons à votre disposition une bonne quantité de tissus quartz multichromatiques, pour ce qui est de la téléportation il faut que vous sachiez, qu'il va y avoir un léger décalage temporel, vous arriverez 8 mois avant votre départ...le 12 avril 96, si vous partez aujourd'hui pour la destination, je vous laisse le choix ..." " N'importe ou ?" " Oui enfin sur votre terre." " D'accord alors... Hardelot !" " Vous dites ? ? ?...."

Epilogue

Au printemps suivant David sortit de ses housses de biens curieux cerfs-volants :un gros gonflable rose en forme de nuage,un grand insecte, un curieux croisement entre une pieuvre et un hippopotame et enfin une créature humanoïde imposante taillée dans une toile aux couleurs mouvantes qui intrigua nombre de cerfvolistes.

Bien plus haut en orbite, une micro caméra filmait clandestinement.

Très loin de la terre retentit un rire puissant... Docteur Delirium Tremens